Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Bien démarrer son jardin

Aider et protéger la petite faune

arton2696

Des petits aménagements bien adaptés profiteront à de nombreuses espèces autrefois communes dans nos jardins mais aujourd'hui en déclin et menacées par la dégradation de l'environnement. En adoptant une telle démarche, vous serez vite récompensés par le plaisir de découvrir et d'observer une multitude d'espèces animales qui viendront cohabiter au pas de votre porte et concourront au développement de la biodiversité.

 

Installez des nichoirs pour les oiseaux

 Phil King - Fotolia.com Fotolia 676151 S

De nombreux oiseaux comme les mésanges et rouges-queues font partie des auxiliaires les plus zélés pour débarrasser pucerons et chenilles des rosiers et arbres fruitiers.

Ils manquent d'arbres creux pour nicher et ont besoin de notre aide. Fabriquez des nichoirs avec vos enfants et disposez-les dès le mois de février dans votre jardin. C'est la période idéale car les oiseaux commencent déjà à repérer les lieux de nidification. Qu'il soit « bûche creuse », « boîte à lettres », « à balcon » ou « pot de fleur »,... le nichoir sera placé à l'Est, face au soleil levant, et à plus de 2 mètres de hauteur. Il devra être nettoyé à l'automne, car il joue en outre le rôle de dortoir en hiver.

Les mésanges sont de grandes consommatrices de chenilles

 

Plan nichoirs

Nichoirs à réaliser en famille, à vous de jouer (dimensions en cm)

 

Nourrir les oiseaux : une aide hivernale précieuse

Vous pouvez également aider les oiseaux durant l'hiver, en installant une mangeoire dans votre jardin. Le nourrissage est une aide temporaire, à ne pas prolonger au-delà des mois les plus difficiles. Vous pouvez choisir des mangeoires à suspendre ou à fixer sur un piquet. Dans tous les cas, placez-les à un endroit abrité et inaccessible aux chats, apportez de la nourriture tous les jours et n'interrompez pas le nourrissage brutalement. Les graines oléagineuses comme le tournesol et le chènevis feront la joie de la plupart des visiteurs de vos mangeoires. Les corps gras s'imposent s'ils ne sont pas salés, suif de bœuf et saindoux sont l'idéal. Pensez aussi à l'eau, elle est indispensable. Un petit abreuvoir de faible profondeur fera très bien l'affaire à condition de renouveler l'eau souvent, surtout s'il gèle dehors...

Fotolia 25999091 XS

Limitez l'apport de nourriture aux périodes hivernales difficiles

 

 

Offrez un gîte au hérisson...

04 05 c liorovati - Fotolia.com 22830512 MCet hôte du jardin naturel est un allier du jardinier. Il consomme chaque nuit nombre de vers, limaces, jeunes escargots, larves de hannetons, chenilles de noctuelles et même parfois des petits rongeurs.

Il ne tient qu'à vous de favoriser sa présence... Un abri artificiel peut inciter notre ami le hérisson à s'installer confortablement pendant la saison froide. Une simple caisse retournée, garnie d'herbe sèche et de feuilles mortes, avec une entrée, suffit à l'accueillir. Installez-là de préférence sous le tas de bois de chauffage, il y sera à l'abri. Si vous ne possédez pas de réserve de bois, choisissez un coin calme et assez sauvage du jardin, dans un lieu protégé entouré d'une végétation dense, à l'abri de la pluie et des vents dominants.

 

04 06 Gite a herisson

Plan de gîte à hérisson. Une simple caisse retournée, garnie de foin, peut suffire

 

Attirer les insectes utiles : prédateurs et pollinisateurs !

 

La coccinelle, l'ennemie jurée des pucerons

Les insectes constituent un maillon essentiel de la vie du jardin. La plupart sont fort utiles au jardinier. Les papillons et les abeilles sauvages pollinisent fleurs, fruits et légumes. Les carabes, coccinelles, chrysopes, syrphes et guêpes prédatrices permettent de lutter efficacement contre les parasites du jardin.

 

La coccinelle, l'ennemie jurée des pucerons

 

04 08 Maison a insectes Nicolas Dupieux






Donnez un coup de pouce à ce petit peuple des insectes pour qu'ils adoptent votre jardin en toute liberté. Un petit coin de prairie non tondue, riche en fleurs, fera le bonheur des papillons.

En constituant des petits fagots de tiges creuses (bambou, roseau) ou à moelle (sureau, buddleia, framboisier) que vous fixerez horizontalement à faible hauteur près de vos parterres non loin du potager, vous attirerez à coup sûr des abeilles et guêpes solitaires qui viendront y pondre leurs œufs. N'ayez aucune crainte, ces espèces discrètes ne sont pas agressives vis à vis de l'homme. Le même résultat pourra être obtenu en perçant une bûche de bois dur de nombreux trous de différents diamètres, sans traverser la bûche qu'il faudra exposer au soleil et à l'abri des intempéries. Pour les coccinelles, ennemis jurés des pucerons, un petit abri de bois ajouré de fentes horizontales sur les côtés et garni de feuilles sèches, le tout placé à faible hauteur, permettra à ces « bêtes à bon Dieu » de passer l'hiver au chaud. Quant aux perce-oreilles, un simple pot de terre cuite retourné, rempli de paille sèche et suspendu à l'envers fera l'affaire !

Bûches percées, tiges creuses et à moelle, bois mort, briques au torchis, compartiments à bourdons et à chrysopes... voici un hôtel 4 étoiles pour les insectes (visitable à la maison du Parc, à Jaujac)

 

Chauves-souris, crapauds et compagnie

D'autres aménagements fort utiles pour les petits animaux amis du jardinier peuvent être réalisés, par exemple pour les chauves-souris - véritables insecticides naturels - ou pour les crapauds mangeurs de limaces et d'escargots.

Une pipistrelle

Une pipistrelle de 5 grammes consomme jusqu'à 50000 moustiques par saison ! Accueillons-les dans nos jardins !

 

Retrouvez tous nos conseils pratiques dans le coin technique

Actualités

Formation pour les élus : de la nature dans nos villages.

Formation pour les élus : de la nature dans nos villages.

Le Parc, en collaboration avec le CAUE, donne rendez-vous à tous les élus souhaitant se former en matière d'aménagement et de cadre de vie : le...


« Un restau pour les petits becs ». Retour en images sur l'animation du 8 octobre à la Maison du Parc.


« Un restau pour les petits becs ». Retour en images sur l'animation du 8 octobre à la Maison du Parc.

Pour cette dernière animation de la saison « Accueillons la nature au jardin ! », 27 personnes ont participé à la Maison du Parc à une...


« Les gardiens de la nuit ». Retour en images sur l'animation du 10 septembre à la Maison du Parc.


« Les gardiens de la nuit ». Retour en images sur l'animation du 10 septembre à la Maison du Parc.

C’était la rentrée ce dimanche 10 septembre pour l’opération « Accueillons la nature au jardin ! » : 42 personnes ont été accueillies à...

Voir toutes les actualités

Le Parc en images



Voir la photothèque