Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Jardiner sans pesticides

Au potager

Règle n°8 : La ronde des cultures au potager


Pensez à planifier la rotation de vos cultures au potagerIl ne faut jamais cultiver deux années de suite une même espèce ou famille de plante dans le même coin du potager. En déplaçant ainsi les plantes d'une année sur l'autre, on empêche les maladies de s'installer durablement et on évite que les plantes gourmandes n'épuisent le sol. Par exemple, sur une rotation de 4 ans, on installera la première année une culture gourmande qui profitera de l'apport de compost de l'automne précédent (choux, courge...). La deuxième année, on la remplacera par des "gourmands modérés" (carotte, haricots, pois...) et la troisième année par des "petits appétits" (échalote, choux de Bruxelles...). A la fin de la troisième année, un engrais vert sera semé puis enfoui pour régénérer le sol avant de redémarrer le cycle. C'est tout simple !


Règle n°9 : Bien associer les plantes au potager


Certaines plantes s'aiment, d'autres pas ! Celles qui s'aiment se protègent mutuellement des maladies et des ravageurs, les autres au contraire se nuisent. Par exemple, planter les oignons (ou les poireaux) près des carottes protège les deux plantes. La ciboulette et l'ail au milieu des fraisiers protègent les racines des fraisiers de la pourriture grise. Favorisez ces associations bénéfiques !


Cosmos, gaura, oeillet d'Inde, zinia, verveine de Buenos Aires, ... ces choux paillés sont sous haute protectionAssociez des fleurs et des plantes aromatiques à vos cultures. La plupart des aromates (lavande, thym, romarin, sauge...) protègent leurs voisines des insectes. Ne vous en privez pas ! L'œillet d'Inde est un incontournable du potager : l'odeur de ses feuilles fait fuir pucerons, altises et mouches blanches, alors que ses racines contiennent une substance qui tue les nématodes. Les capucines attirent tant les pucerons que ces envahisseurs laisseront tranquilles toutes vos autres plantations, les fleurs des cosmos désorientent les piérides et protègent ainsi les choux des chenilles de ce papillon, la bourrache attire les insectes butineurs qui polliniseront les tomates, les courges et les fraisiers...

La liste de ces associations est longue ; pour ne pas vous tromper consultez Internet et les nombreux ouvrages traitant du sujet comme l'excellent « Le poireau préfère les fraises » !

 

Actualités

REPORTAGE RADIO POUR LES PIEDS DANS LE PARC AU CHÂTEAU DU PIN À FABRAS

REPORTAGE RADIO POUR LES PIEDS DANS LE PARC AU CHÂTEAU DU PIN À FABRAS

La chronique radio sur les Jardins pluriels a été enregistré en novembre 2019.Ecoutez-la dès maintenant en replay.

Jardins pluriels des Monts d'Ardèche / 16 novembre 2019

Jardins pluriels des Monts d'Ardèche / 16 novembre 2019

Le Parc des Monts d'Ardèche propose aux jardiniers une journée pour échanger. Prenant appui sur la présentation de quelques jardins, la...


« Un restau pour les petits becs ». Retour en images sur l'animation du 8 octobre à la Maison du Parc.


« Un restau pour les petits becs ». Retour en images sur l'animation du 8 octobre à la Maison du Parc.

Pour cette dernière animation de la saison « Accueillons la nature au jardin ! », 27 personnes ont participé à la Maison du Parc à une...

Voir toutes les actualités

Le Parc en images



Voir la photothèque